Résultat de votre recherche

Mais… la Mafia? Qu’en est-il vraiment?

by sicilianhouses2 sur septembre 8, 2018
Mais… la Mafia? Qu’en est-il vraiment?

L’histoire de la mafia sicilienne Cosa Nostra, n’est pas une légende. Par le passé, elle a pris le pouvoir en Sicile, mais les temps ont changé et il va falloir couper court a certaines fantaisies qui persistent dans l’esprit de ceux qui ne connaissent pas vraiment la Sicile d’aujourd’hui.

La mafia se voit affaiblie car l’omerta est révolue et soutirer de l’argent au peuple sous couvert de protection n’est plus possible dans un tel pays comme l’Italie, membre de l’union européenne.

Il faut connaitre l’histoire de l’île pour comprendre que des pouvoirs parallèles et illégitimes ont été mis en place.

Diverses nations ont toutes occupé la Sicile à travers les âges. L’île est stratégiquement située en Méditerranée et constitue une connexion attrayante entre l’Europe, l’Asie et l’Afrique. Cela a fait de la Sicile un atout précieux, tant pour la guerre que pour le commerce. Au cours des 2000 dernières années, tous les Grecs, Romains, Arabes, Normands, Espagnols et Américains ont occupé l’île à un moment ou à un autre. L’Italie fut finalement unie sous le général Giuseppe Garibaldi en 1861 et la Sicile devint une partie autonome du nouvel empire.

Jusque dans les années 1950, la moitié des italiens ne parlaient qu’un des dialectes  et étaient incapables de communiquer entre eux.

Mafia – pourquoi, comment, quand?

Le peuple d’Italie ne se sentait donc pas soudé en que nation, se qui laissa la place a la structure de pouvoirs informelles, soit la création d’un état dans l’état.

Il y a des opinions divergentes sur le moment où la mafia est née. Certains disent le 19ème siècle, d’autres beaucoup plus tôt. Ceux qui croient à la noblesse ont trouvé une échappatoire et ont lancé un racket de protection contre les paysans. Structuré comme la mafia mais sous différents titres. La franc-maçonnerie est le fil rouge à travers l’histoire de la mafia.

La Sicile eu besoin d’une structure de pouvoir cohérente et compréhensible, car les dirigeants en place de l’époque paraissaient au mieux fantaisistes au mieux, voir oppressifs. Ce qui entraina une perte de confiance en l’état italien et la criminalité pu prendre alors plus de pouvoir sur une population qui s’appauvrissait de façon dramatique. La mafia locale offrait une protection et en retour, les gens se devaient de payer une commission. Le système Mafieux n’était peut être pas légitime mais au moins compréhensible.

Dans les années 1923-1943, la mafia a été très agressive. Cependant, après la fin de la Seconde Guerre mondiale, les États-Unis ont contribué à redonner le pouvoir à la mafia en nommant des mafieux à des postes politiques stratégiques.

Il est également important de garder à l’esprit que la mafia en tant que réseau criminel ne signifiait pas grand chose à cette époque. Le mot  »Mafia’ avait même des valeurs positives et représentait l’honneur, la force, le pouvoir et la justice. Ce n’est que dans les années 40 que le problème a commencé à être reconnu au niveau national. L’Etat a noté le taux de meurtres exceptionnellement élevé en Sicile et a commencé à s’inquiéter et les valeurs de la mafia sont apparurent sous un autre jour.

En quoi la mafia diffère-t-elle des criminels ordinaires?

Un voleur ordinaire a tendance à se concentrer sur son propre gain personnel et à travailler de manière assez aléatoire. Il vole  sans agenda. La mafia, quant à elle, est un réseau criminel extrêmement bien organisé, qui établie des stratégies pour atteindre des objectifs. L’activité de racket sous couvert de protection constituait la base de leurs revenues.

Le simple fait que la mafia soit en arrière-plan décourageait les fauteurs de troubles potentiels, car personne ne voulait avoir affaire à celle-ci. Si un crime était commis, la mafia agissait comme un tribunal et un bourreau.

Il est courant de penser que la mafia est à l’origine de tous les crimes commis en Sicile. Ce n’est pas tout à fait vrai. Il y a des criminels ordinaires qui travaillent pour eux-mêmes en Sicile.

La Mafia et l’État:

La mafia est une organisation pragmatique avec l’ambition d’avoir toujours plus de pouvoir. Après la Seconde Guerre mondiale, le réseau Mafieux a su tirer profit du développement économique rapide qu’à connu la Sicile. Le réseau déjà bien en place a notamment agrandi sa richesse avec le business de la drogue.

Traditionnellement, la mafia est habile dans la manipulation, la « persuasion » et la corruption. Les politiciens qui font la cour à la mafia sont innombrables. La mafia ayant le pouvoir sur le peuple, elle déterminait de façon indéniable les élus. Les gens votaient pour le «bon» politicien et étaient récompensés par un emploi garanti, de l’argent et d’autres avantages en retour. Les procès contre les politiciens locaux pour leur collaboration avec la mafia, la corruption et la fraude étaient monnaie courante en Sicile.

Malheureusement, ceux qui ont été destitués et parfois même condamnés à la suite de ces procès ne représentaient qu’une goutte d’eau dans l’océan car la mafia avait également la main mise sur une partie du système judiciaire. La mafia est comme une araignée invisible qui tisse sa toile à travers la société, jusqu’au plus haut niveau politique, même au-delà de la Sicile et au niveau national.

La guerre de la mafia

La mafia se constitue de différentes familles qui alternent entre coopérations et conflits, tout deux nécessaires pour maintenir l’équilibre du pouvoir entre les familles. 

Quel est le nombre de personnes non impliquées dans la mafia?

Après la Seconde Guerre mondiale, une longue et sanglante guerre entres mafias éclata et durera près de vingt ans. La famille Corleone sortie victorieuse avec plus d’influences et de pouvoirs.

L’affaiblissement de la mafia, provient principalement de la mafia elle-même et du peuple sicilien. Dans les années 70 et 80, les familles mafieuses se sont fait la guerre et de nombreux membre ont été mis derrière les barreaux. Un mouvement anti-corruption a également été formé par des entrepreneurs pour ne plus à avoir à subir le racket. L’idée d’une mafia incontournable et invincible à donc pris fin grâce au peuple sicilien qui s’est soudé contre un même ennemi.

La Cosa Nostra existe toujours et coopère avec d’autres réseaux criminels italiens et internationaux.

Elle se fait tout de même plus discrète, les rackets sont peu courant, actuellement plus actifs dans le trafic de drogue, les grandes constructions publiques et l’infiltration politique.

Le sentiment d’unité nationale est la base d’une société démocratique et le ciment d’une forte résistance à la mafia.

« Image: Falcone et Borsellino – les deux juges assassinés dans leur lutte contre la mafia d’aujourd’hui sont un symbole de résistance Ils sont célébrées au cours de la soi-disant nuit blanche. » Nuit Blanche « chaque année. »

Comment reconnaître un gangster?

La mafia, ou «hommes d’honneur», comme ils s’appellent eux-mêmes sont discret, vivent généralement une vie de famille bien rangée et s’abstiennent de se vanter en ayant un style de vie extravagant.

La mafia commet inévitablement des crimes, mais un étranger en Sicile, ne se retrouve jamais en contact avec eux car nous ne représentons aucun revenu conséquent qui mérite leur attention.

Seule une infime partie des Siciliens connaissent des membres mafieux. La plupart sont des gens honnêtes, généreux et gentils. Très peu de gens commettent des délits. Les siciliens ont la main sur le cœur et sont très accueillant.

Share

    Comparer